Une démarche contractuelle et volontaire

La France a opté pour une gestion contractuelle basée sur le volontariat des sites Natura 2000. Pour cela, un document d’objectifs (DOCOB) doit être réalisé pour chaque site désigné. Il s’agit d’un document stratégique de gestion du site élaboré par l’opérateur en lien avec l’État et le comité de pilotage, tenant compte des spécificités, des exigences économiques, sociales et culturelles locales pour la définition des mesures de conservation des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Est privilégiée la recherche collective d’une gestion équilibrée et durable tenant compte des préoccupations économiques et sociales.

La France a également opté pour la concertation, afin de permettre à l’ensemble des acteurs locaux de s’approprier les enjeux Natura 2000. Citoyens, élus, agriculteurs, propriétaires terriens, usagers, chasseurs, pêcheurs, experts scientifiques, associations sont ainsi associés à la démarche, notamment à travers leur participation active au sein du comité de pilotage (COPIL). Cet organe défini par arrêté préfectoral réunit l’ensemble des acteurs locaux et permet de valider les décisions prises et les actions menées.

 

 

Documentation à télécharger :

Le comité de pilotage

Les acteurs de Natura 2000